INSCRIPTION
CONNEXION

Le locataire à l'origine de l'explosion d'un appartement d'Advivo interné en hôpital psy


Soupçonné d'être à l'origine d'une explosion au gaz qui a détruit son appartement et celui de sa voisine, il aurait dû être déféré vendredi 28 juillet dans l'après-midi au parquet de Vienne.

En définitive, ce Viennois de 51 ans a été hospitalisé sous contrainte.

Il a bien rencontré au commissariat où il avait mis en garde à vue, un expert psychiatre. Mais celui-ci avait jugé non seulement son état compatible avec une mesure de garde de vue ; mais ce même expert avait conclu à une altération de son jugement, non à son abolition totale.

En tout cas, le comportement inquiétant du quinquagénaire au cours de ses dernières heures de garde à vue devait infirmer cette perception. En conséquence, au vu de ce nouvel élément, le parquet a préféré placer l'homme sous contrainte dans un établissement spécialisé.

Rappelons que placé sous curatelle, cet homme à l'origine d'une explosion qui aurait pu tourner au drame, mais n'a fait qu'une blessée légère, a déjà dans le passé effectué de nombreux séjours dans des hôpitaux psychiatriques.

On n'aura donc pas le fin mot de ce fait divers, pour l'heure du moins : en garde à vue, l'homme niait avoir été dans l'appartement au moment de l'explosion, ce que contredisaient certains témoignages.
Posté le 29/07/2017 par

À lire aussi

Envoyer à des amis
Envoyer par Sms

Vous trouvez que cet article est intéressant ?
Faites-le savoir !

l'article les intéresse
Soyez le premier à montrer votre intérêt pour cet article !