INSCRIPTION
CONNEXION

Le rassemblement anti-Le Pen réunit de 3 à 400 personnes


L'on avait prévu à la sous-préfecture d'éventuellement couper la nationale 7 qui passe par le cours de Verdun en cas de trop grande affluence de la manif anti-Le Pen organisée vendredi 14 avril à 19 heures.

Ce ne fut pas la peine. Organisée pourtant à l'initiative de pas moins d'une quinzaine d'organisations (Attac, Cave Canem, CFDT, CGT, club Léo- Lagrange, collectif Demain Ad Vienne, Europe Écologie-Les Verts, FSU, Les Insoumis, la Ligue des Droits de l’Homme, Parti communiste, Parti de Gauche, Parti socialiste, Université populaire en pays viennois), elle n'a drainé que 3 à 400 personnes ; alors que ses organisateurs en escomptaient beaucoup plus.

Ce fut Sophie Remillet, secrétaire de l'Union Locale de la CGT à Vienne qui prit la parole au nom de toutes les organisations présentes pour rappeler les raisons de cette mobilisation à l'heure où Marion Maréchal-Le Pen s'apprêtait à tenir meeting à la salle-des-fêtes, à quelques centaines de mètres de là.

« Nous ne voulons pas que les idées de haine et de repli sur soi, véhiculée par le Front National se développent », lance--telle d'abord.

Et de dénoncer une tentative de dédiabolisation de Marine Le Pen « qui ne trompe personne : les 244 propositions du FN confirment bien que ce parti ne change pas !»

Et d'ajouter : « Malgré son discours en trompe l'œil qui veut augmenter les salaires et les retraites des ouvriers, tout en baissant l'impôt des sociétés pour le patronat, c'est un parti clairement tourné contre les immigrés et qui peut être sans ambiguité être qualifié de xénophobe : le FN cultive le rejet de l'autre. »

Et de conclure : « Pour barrer la route aux idées du Front National, nous devons être capable de donner et de redonner confiance en l'avenir ! »
Posté le 14/04/2017 par

À lire aussi

Envoyer à des amis
Envoyer par Sms

Vous trouvez que cet article est intéressant ?
Faites-le savoir !

l'article les intéresse
Soyez le premier à montrer votre intérêt pour cet article !